Saint-Martin
20-08-2008
317 - 397
Fête le 11 novembre
Patron de la France, des soldats, des mendiants et des hôteliers

 Histoire et légende 

Martin fut, durant tout le Moyen Age et jusqu'à une époque récente, le saint le plus populaire en France.
Né en 317 en Pannomie (la Hongrie actuelle), Martin se retrouve enrôlé trés jeune dans les légions Romaines en Italie et en Gaule.Durant l'hiver 337, alors qu'il se trouvait à Amiens, il rencontre un mendiant nu et grelottant de froid à qui il donne la moitié de son manteau.
Pourquoi la moitié et pas tout ? Serait-ce là une charité bancale ? Pas du tout ? Il faut savoir que l'état Romain ne versait que la moitié des sommes necessaires à l'achat des armes et des uniformes des soldats. Aussi Saint-Martin ne pouvait-il donner que la moitié du manteau dont il était propriétaire, l'autre appartenant au service de l'intendance. Après cette rencontre, le christ lui apparaît la nuit suivante, revêtu du demi manteau donné au pauvre.
En 339, Martin se fait baptiser et se consacrera au Christ. Il deviendra Evêque de Tours mais continuera à vivre en moine au monastère de Noirmoutier.
Il est mort le 11 novembre 397 après avoir opéré de nombreux miracles. Son tombeau fera immédiatement l'objet d'un pèlerinage trés populaire. La chape de Saint-Martin constituait la plus précieuse relique du sol de France et les rois mérovingiens et carolingiens en firent un symbole de leur dynastie.

C'est ce mot "chape" qui est à l'origine du mot "chapelle".

Les Représentations :

L'iconographie de Saint-Martin est particulièrement abondante. Envoici les principaux thèmes :Il est figuré en soldat romain ou évêque.
L'épisode de la charité, c'est à dire le partage du manteau est le plus courant. On le voit généralement à cheval (souvent sur un cheval de grande taille) et habillé d'un manteau.
On voit également Martin en protecteur des animaux, notamment des ânes et des chevaux. La légende dorée raconte qu'en route vers Rome, Martin vît son âne dévoré par un ours pendant la traversée des Alpes. Il transforme alors l'ours en bête de somme et lui ordonne de porter ses bagages jusqu'à Rome, avant de lui rendre la liberté. C'est cet épisode qui est à l'origine du nom Martin généralement donné aux ours.

Commentaires :

Rien qu'en France, plus de 450 communes et près de 500 églises sont dédiées à Saint Martin. Dans les localités qui comptent plusieurs églises dont une église Saint Martin, celle-ci est presque toujours la plus ancienne. Une étude réalisée en Belgique montre que la concentration des églises Saint Martin est plus importante à proximité immédiate des anciennes voies dites "romaines"et qu'elle décroît rapidement au fûr et mesure que l'on s'éloigne de ces voies.

Saint populaire par excellence, héros du folklore religieux et rural, Saint Martin a imprégné la vie des paysans qui ont donné son nom à des fruits (poires,pêches), des oiseaux (martin-pêcheur et martin-chasseur), à la rainette (martinette), à l'ours dressé, qui ont créé le "martinage" du vin (la dégustation du vin nouveau à la Saint Martin), le mal Saint Martin (l'ivresse), l'été Saint Martin, etc...
Dernière mise à jour : ( 06-10-2008 )