le soldat Ferguson
20-08-2008

Le cimetière Saint Germain est le cadre d’événement tragique en 1943. Le 15 janvier, un pilote canadien s’écrase au village Damigny. Son pilote William Kennedy Ferguson, trouve la mort. Le 18 janvier, une foule importante se rassemble pour les funérailles au cimetière. Des fleurs ont été déposées malgré les recommandations allemandes. Les officiers allemands font prévenir la Feld-gendarmerie qui procède à des contrôles d’identité. Les 14 et 15 février, dix otages dont quatre collégiens sont envoyés vers les camps de concentration. Quatre n’en reviennent pas.En commémoration de ces événements le 4 Juin 1994 et en   présence de la famille du pilote disparu, la rue de la mairie prît la dénomination de Rue W. K. FERGUSON.
L’aviateur repose toujours dans l’angle Est du cimetière Saint Germain.
Dernière mise à jour : ( 03-10-2008 )